[cinéma] Numéro une

Date de sortie 11 octobre 2017 (1h 50min)
De Tonie Marshall
Avec Emmanuelle Devos, Suzanne Clément, Richard Berry…
Genre Comédie dramatique


016113.jpg-c_215_290_x-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg
Emmanuelle Blachey est une ingénieure brillante et volontaire, qui a gravi les échelons de son entreprise, le géant français de l’énergie, jusqu’au comité exécutif. Un jour, un réseau de femmes d’influence lui propose de l’aider à prendre la tête d’une entreprise du CAC 40. Elle serait la première femme à occuper une telle fonction. Mais dans des sphères encore largement dominées par les hommes, les obstacles d’ordre professionnel et intime se multiplient. La conquête s’annonçait exaltante, mais c’est d’une guerre qu’il s’agit.


MON AVIS
Film sorti ce jour, je viens de le voir et j’adore. je m’empresse de vous en parler.
Eh oui l’égalité de chances homme/femme… On en est loin et surtout dans le monde du travail…
Une femme doit faire encore plus ses preuves car c’est une femme et non un homme… et même si elle y arrive, elle est la plupart du temps moins payée qu’un homme à poste égal, compétences égales et responsabilités égales. Parce que c’est une femme !

Magnifique Emmanuelle Devos, un film avec un message fort – même si d’autres films ont déjà parlé du sujet – c’est intelligemment abordé et joué.

Pour ma part je pense que c’est dès la naissance que cela se joue, on se comporte différemment face à un garçon et une fille. Et pourtant psychologiquement homme et femme ne sont pas différents. Alors pourquoi on continue à faire qu’une fille doit garder sa place inférieur ?

Pour ma part je suis « chargée de famille » comme on dit, je gère tout et je suis aussi capable qu’un homme. Il me manque quoi ? (des couilles ?) On est dans un monde où la femme est déconsidérée et encore pire dans le milieu politique. Ce film mets carrément le doigt dessus.

Mesdames ! On a tant à conquérir… Comment ? Une belle prise de conscience serait nécessaire, on en est loin.. tant que ce sera un monde dirigé par les hommes ! C’est toute la société qu’il faut changer !
Ce film est une pépite. Remarquable interprétation d’Emmanuelle Devos !


Tonie Marshall se défend d’avoir mis en scène un film victimaire en pointant le sexisme ambiant dans les grandes entreprises : « Il est vrai que les grandes entreprises ont du mal à recruter des femmes à de hautes fonctions. Non pas parce qu’il n’y en a pas, mais parce qu’elles ne s’autorisent pas à postuler à ces postes et qu’on ne les y encourage pas. Ou encore certaines renoncent, parce qu’elles imaginent (ou elles savent) qu’ayant pris un poste convoité par des hommes, leur vie va devenir un enfer. Et pendant ce temps-là, les hommes grimpent, grimpent, même les moins bons !

Cela dit, Numéro Une se veut un film positif, et le contraire d’un film victimaire. Le discours victimaire me met souvent mal à l’aise. Je sais que le « doute » est un sentiment partagé par presque toutes les femmes,
mais, même atteintes ou blessées, nous devons essayer d’être dans l’avancée, toujours croire que les choses peuvent changer. » – (source : allocine)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :